Myo-Inositol

Seulement 0 item(s) en stock!

Ce produit est disponible chez le fournisseur. Commandez aujourd'hui et recevez votre commande en 24-72 heures.

Fournisseur: Genestra Brands
Contribue à la gestion du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) en aidant à rétablir une fonction ovarienne normale. Contribue à la gestion des...
$59.99
$0.00
$59.99
Format: 250g
Myo-Inositol

Fournisseur: Genestra Brands

Myo-Inositol

$0.00 $59.99

Fournisseur: Genestra Brands

Myo-Inositol

$0.00 $59.99
Format: 250g


Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) fait partie des troubles endocriniens les plus fréquents, touchant jusqu'à 20 % des femmes en âge de procréation. Le SOPK est associé à des hormones sexuelles mâles élevées, une insulinosensibilité affectée et des dysfonctions du système reproducteur, y compris des irrégularités du cycle menstruel et l'infertilité. Le méso-inositol aide à rétablir les activités des ovaires chez les patientes atteintes des SPOK dans le cadre de son rôle de précurseur du triphosphate d'inositol (InsP3), qui régularise les hormones du cycle menstruel et la maturation des ovocytes. Le méso-inositol favorise également la production d'inositolphosphoglycanes (IPG), qui activent les enzymes impliquées dans le métabolisme du glucose. Lors d'un essai clinique impliquant 42 femmes atteintes de SPOK, les participantes ont été choisies de façon aléatoire pour consommer 400 mcg d'acide folique seul ou en combinaison avec 4 g de méso-inositol chaque jour pendant six à huit semaines. Par rapport au groupe placebo ayant consommé uniquement de l'acide folique, les femmes du groupe de méso-inositol ont fait l'expérience d'un plus grand nombre de cycles d'ovulation (69,5 % des femmes ont eu une ovulation dans le groupe de méso-inositol par rapport à 21 % dans le groupe placebo), de plus faibles taux de testostérone et une amélioration de l'insulinosensibilité.



Adultes : Dans un verre, ajouter 250 mL de l'eau ou de jus à 1 mesure à niveau (1 cuillère à thé) de Myo-Inositol et mélanger. Prendre 1 fois par jour ou selon l'avis de votre professionnel de la santé.




Chaque portion contient: Myo-inositol 4 g




  • Description


    Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) fait partie des troubles endocriniens les plus fréquents, touchant jusqu'à 20 % des femmes en âge de procréation. Le SOPK est associé à des hormones sexuelles mâles élevées, une insulinosensibilité affectée et des dysfonctions du système reproducteur, y compris des irrégularités du cycle menstruel et l'infertilité. Le méso-inositol aide à rétablir les activités des ovaires chez les patientes atteintes des SPOK dans le cadre de son rôle de précurseur du triphosphate d'inositol (InsP3), qui régularise les hormones du cycle menstruel et la maturation des ovocytes. Le méso-inositol favorise également la production d'inositolphosphoglycanes (IPG), qui activent les enzymes impliquées dans le métabolisme du glucose. Lors d'un essai clinique impliquant 42 femmes atteintes de SPOK, les participantes ont été choisies de façon aléatoire pour consommer 400 mcg d'acide folique seul ou en combinaison avec 4 g de méso-inositol chaque jour pendant six à huit semaines. Par rapport au groupe placebo ayant consommé uniquement de l'acide folique, les femmes du groupe de méso-inositol ont fait l'expérience d'un plus grand nombre de cycles d'ovulation (69,5 % des femmes ont eu une ovulation dans le groupe de méso-inositol par rapport à 21 % dans le groupe placebo), de plus faibles taux de testostérone et une amélioration de l'insulinosensibilité.


  • Posologie


    Adultes : Dans un verre, ajouter 250 mL de l'eau ou de jus à 1 mesure à niveau (1 cuillère à thé) de Myo-Inositol et mélanger. Prendre 1 fois par jour ou selon l'avis de votre professionnel de la santé.



  • Infos nutritionnelles


    Chaque portion contient: Myo-inositol 4 g


Produits similaires

Récemment consultés